CR [LONG] de mon rodage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CR [LONG] de mon rodage !

Message  Barbe noire le Jeu 30 Juil 2015 - 13:09

1000 kms et quelques cols…

Voilà, je suis rentré hier soir de mon périple rodage. Après un petit tour dans le Trièves comme raconté dans mon précédent CR, le gros moustique me donnait pas mal de fil à retordre. Alors quand j’ai du prévoir un aller retour sur Marseille pour quelques affaires, j’ai troqué mon habituel parcours en TGV pour une ballade tournantes.

Départ dimanche matin aux aurores (ben ouais, l’aventure, ça commence forcément tôt le matin). Par un froid surprenant (12 degrés sur la rocade, ça surprend !) je prends la route de vif pour gravir gentiment la montagne, et prendre mes marques. J’ai toujours un peu de mal à envoyer la moto sur l’angle dans les virages. La peur déjà, celle de faire tomber ce gros joujou, de rater mon virage, de me faire mal… Je suis pas bien vieux, mais en quelques années, les appréhensions ne sont pas les mêmes ! Et puis je ne sais pas, je n’ai pas l’impression que j’arrive à contrebraquer réellement, la moto ne semble pas trop s’inscrire en courbe comme j’aimerai. Soyons honnête, le problème ne peut pas vraiment venir de la moto, mais de moi, et en particulier de mon cerveau qui réfléchit trop. Allez, c’est pas grave, oui je viens de me faire pourrir par une Dominator d’un autre siècle, mais bon. Ça va bien finir par venir. Les routes du Trièves me détendent un peu, grande nationale où j’essaie d’avoir un rythme cool et constant, histoire de prendre possession du machin. Petite pause plein d’essence et café juste après la croix haute.

À partir de là, je laisse Garmin me prouver de quoi il est capable. J’ai rentré quelques points sympa suite au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], j’ai mis le machin sur « routes sinueuses » et… Il s’est pas foutu de ma gueule. Détours improbables pour me faire découvrir des cols de l’infini, routes dégueulasses à souhait (ben ouais, j’ai une GS quoi !), franchement il fait limite trop de zèle. J’ai découvert cette petite entorse à la nationale vraiment mignonne

Après Serres, bifurcation pleine ouest jusqu’à Buis les Baronnies. Alors là… Du grand n’importe quoi, du virage dans tous les sens, des motards partout (mais globalement propres), un pur moment. Les paysages sont somptueux (ça permet de ne pas taper des chronos dans les bouts droits…), la route est nickel, j’ai pu me lâcher un peu, et maintenir un beau rythme dans des enroulements propres. Je me suis un peu plus penché en avant, mettant un poil plus mon poids sur la roue avant. Je sens un vrai mieux, j’arrive à mettre un peu plus d’angle. Ce qui est sûr néanmoins c’est que l’adaptation est encore en cours. J’ai beaucoup roulé et donc été très à l’aise sur mon cb, un tromblon qui n’a rien à voir avec la gs. Je freine trop, trop tôt, j’ai du mal à trouver sur quel rapport prendre les courbes, je suis parfois trop haut sur la 2nde, le twin gueule et la sortie de courbe se fait trop haut dans les tours (surtout en rodage…), parfois trop bas sur la 3, le twin tape et me pousse un peu trop en avant. Ce qui est frappant c’est qu’autant sur le cb, je pouvais prendre un virage au ralenti et remettre les gaz sur la sortie sans à-coup, autant le boxer n’a pas l’air d’apprécier. Je trouverais tout de même un début d’équilibre en laissant un tout petit filet de gaz au lieu de couper en grand. Parce que par contre, dès que je remets, ça me jette en dehors du virage avec vigueur !

Je profite d’une petite pause piquenique à Buis les Baronnies, malheureusement gavée de touristes, avant de repartir à l’ascension du Ventoux. Encore une fois, Garmin m’a promené un peu loin de la route traditionnelle, avec un chemin en terre et un col gratos plein de gravillons. Les paysages sont toujours aussi beaux et je retrouve un territoire connu à l’arrivée sur Sault. On sait qu’on est également en terrain conquis par les cyclistes hein ! Je veux bien partager la route, mais entre ceux qui roulent à 16 de front, et les autres qui prennent la largeur d’un bus en danseuse, ça donne envie de mettre des pales acérées… Breeeef, j’attaque le Ventoux. Bon, pas la peine de se branler le cerveau, la route est facile. Un peu étroite, pas mal fréquentée, le ruban est parfait, bon grip, belles courbes. Je sens que ça va mieux, je trouve plus mes marques. Les courbes à basse vitesse reste un problème avec ce choix de rapport 2/3 qui me piège parfois. Ah et les épingles. Je ne sais pas prendre une épingle. J’ai tout lu, regarder toutes les vidéos sur toitube, rien à faire, je passe mes épingles en première, le regard planté droit devant, gros blocage que je finirai peut être par régler un jour. Arrivé en haut, je regrette presque d’être venu. C’est gavé de touristes, garés n’importe comment, de cyclistes qui tombent, s’arrêtent, font demi tour sans rien regarder. C’est la dernière fois que je fais le Ventoux en vacances, c’est trop chiant. J’immortalise la présence du Moustique au sommet, et je me casse, direction Malaucène.

Et j’ai pleuré. Descente dégueulasse, routes pleines de graviers, des travaux partout… Et ça sans compter que je me suis fait P-O-U-R-R-I-R par un duo sur… la même moto que moi. Hallucinant de voir la différence de rythme, l’angle pris par l’équipage sur les virages. La bonne nouvelle, c’est que je vais pouvoir progresser avant de toucher les limites de la moto !

À partir de là, ça sera un peu moins fun, la descente sur les graviers m’a vraiment gavé, je commence à fatigué, je sens que je manque d’attention. Je suis sur la route depuis ce matin, j’ai mangé vite fait, il fait chaud, il y a du monde, j’ai pas roulé beaucoup depuis longtemps, allez, on ne prend pas de risques bêtes. Bulle en position haute, avachi sur la moto, régulateur de vitesse sur on, et hop, autoberk de cavaillon jusqu’à Marseille pour finir sans se prendre la tête.

La moto est garée dans le garage de mes papamamans, je m’offre une bonne douche avant un barbecue familial et une bonne nuit.

Après quelques jours de paperasse, c’est l’heure de remonter dans le grand nord (et oui mes amis, pour les marseillais, Grenoble c’est pas loin de la Laponie). J’ai récupéré un peu de matos qui trainait dans une cave (mes bottes, entre autres), j’ai acheté un nouveau blouson mi saison, j’ai rechargé le panzer jusqu’à la gueule, et go. Marseille – Aix par la route à kékés des Thermes, petit déjeuner copieux à Aix, et gaz direction Lourmarin. Petite route sympa de Provence, mais le clou, les connaisseurs comprendront, c’est la route Lourmarin – Apt. Une vraie route comme j’aime, plus de virages qu’autre chose, sinueux, un peu pourri, encaissé dans un canyon bien sexy. Ici les chevaux ne servent à rien, juste le pilotage qui parle. Et comme on est en semaine, y’a pas grand monde. Je me suis fait mon petit plaisir sur cette route dangereuse mais qui se fait bien en faisant gaffe, un peu obligé de bouger mon cul sur la selle pour prendre les courbes correctement, 10 minutes de concentration, et d’arsouille solo. Ça va bien ! Mine de rien, les bottes à semelles dures me permettent de mieux placer mes pieds, et j’arrive à mieux sentir la bête. Et puis, déclic…Comme je suis en rodage, j’ai mis la cartographie sur Rain (en cas de gros coup de gaz, la moto ralentira un peu l’arrivée de la puissance). On me l’a conseillé pour ne pas me faire trop surprendre pour la puissance, et puis ça évite de dépasser sans faire gaffe la zone de rodage. Ça encore, ça ne rend que la moto un peu plus pépère, c’est pas grave. Par contre, les suspattes sont sur le mode « normal ». Et moi j’ai toujours roulé avec des suspensions dures. Ni une ni deux, je presse le bouton magique. Incroyable. Toute la moto change. J’arrive plus facilement à maintenir ma trajectoire, l’avant que je trouvais trop souple devient tranchant. MAIS QUEL CON ! À partir de là, tout est allé beaucoup mieux. Meilleur rythme, meilleur retour du pneu avant (que je trouve toutefois un peu radin en informations), mais un putain de mieux général ! Bon c’est à ce moment là que Garmin m’emmène sur le Col de Saint Jean.


Route de trappeur sur laquelle je repasse en mode normal, un peu dégueu mais quel paysage… Je ne suis pas un bon photographe mais bon c’est toujours sympa de garder des souvenirs !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De là j’ai rattrapé la nationale direction Veynes, puis Corps, Mens, Sinard… rien de très originale, mais une route superbe, sous la pluie, AGAIN !


Voilà, avec la petite ballade du premier jour, j’arrive à la fin de mon rodage, en passant les 1000 km en rentrant dans Grenoble.

L’heure est donc aux conclusions.

Tout d’abord je suis aux anges d’avoir repris la moto. J’avais des appréhensions, et je suis plus sage qu’avant, mais quel plaisir… Pas fini d’arpenter des cols, et de me prévoir des road trips. Je retrouve les sensations de la route, mais aussi la fatigue, l’ennui de certaines portions. J’ai toujours quelque chose à faire, et entre un ordinateur, une TV avec 3000 chaines, un téléphone, des bouquins, ça fait du bien de se retrouver seul dans son casque avec juste le plaisir de parcourir de la distance.

Et puis la moto. Ça a été… bizarre. J’idolâtrais cette moto, donc forcément les débuts ont été étonnants. Entre la difficulté à trouver mes marques dessus (même si ça va déjà mieux !), et le changement radical de style, c’est déjà l’a(d)venture !
Mais au final, je l’adore. Le confort est royal, la capacité d’emport avec les valises BM et le topcase Givi (pour le même prix, 58 l chez Givi, 32 l chez bm… pour le même look) est parfaite. L’électronique est assez dingue, entre l’abs, la suspension active, le gps relié à la moto (dont je me sers d’ailleurs plus comme ATH que comme gps), les informations disponibles d’une pression du pouce (autonomie, pression des pneus, et bien plus encore…). L’autonomie d’ailleurs (30 litres à 5,5 l / 100 en rythme soutenu…) est un vrai plus.

Pour les points négatifs tout de même, je trouve le tableau de bord très bas, et le compteur trop petit. Il m’a fallu un moment pour chopper la vitesse d’un simple coup d’œil, pas top quand on est sur une route qui tourne beaucoup. Comme indiqué par moto journal dans leur essai, les bruits sont… spéciaux aussi. Certains freinages sifflent comme pas possible, le bras oscillant claque par moment. Ça peut surprendre et parfois faire flipper ! Enfin, en cas de grosse pluie, des éclaboussures remontent le long de la fourche et passent par l’ouverture béante. Un peu dommage pour une moto censée être passe partout, je vais regarder si un accessoiriste s’est penché dessus. Complètement protégé derrière la bulle et le gros réservoir, je me suis fait éclabousser pratiquement que par là, c’est un peu con !

Enfin, pour ce qui est du choix de la moto. J’ai entendu dire qu’une moto aussi équipée n’avait pas grand chose à voir avec LA vraie moto. Je reconnais volontiers qu’entre mon CB et la GS, il y a un gouffre. Le plaisir est différent, l’un plus hasardeux, l’autre plus efficace et rassurant. C’est sûr que le jour où je veux une moto que pour arsouiller dur sur les cols, je ne prendrais pas ce bijou d’électronique. Mais pour rouler longtemps, chargé, sous toutes météos, et (je l’espère un peu plus tard) pouvoir faire des roadtrips avec des parties « tout terrain », je trouve que la GS est le parfait compromis. Pour moi !

La suite c’est rendez vous chez BM après mes petites vacances pour le changement d’huile et les contrôles, et gaz pour venir balader – à mon rythme de poireau – avec vous !
avatar
Barbe noire
ca commence...
ca commence...

Nombre de messages : 117
Masculin
Age : 31
Localisation : Grenoble
Moto : Tornado StreetBob 2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Gil le Jeu 30 Juil 2015 - 13:23


Chouette balade et CR sympa. cheers
avatar
Gil
la neige? meme pas peur !!
la neige? meme pas peur !!

Nombre de messages : 9410
Masculin
Age : 59
Localisation : Grenoble
Moto : S1000R

http://www.worldsbk.com/fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Barbe noire le Jeu 30 Juil 2015 - 13:26

Merci Wink
avatar
Barbe noire
ca commence...
ca commence...

Nombre de messages : 117
Masculin
Age : 31
Localisation : Grenoble
Moto : Tornado StreetBob 2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  jerome nimo le Jeu 30 Juil 2015 - 13:48

Tellement sympa de lire ce type de CR cheers

Profite bien de ton panzer Laughing
avatar
jerome nimo
roule tout le temps
roule tout le temps

Nombre de messages : 3017
Masculin
Age : 25
Localisation : Annecy
Moto : Dayto 955i / 1000 RSV

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Tamak le Jeu 30 Juil 2015 - 14:16

Salut!
Sympa ton CR, merci!
Pour avoir fait quelques milliers de kms avec un trail routier, c'est vrai, c'est des motos sympa pour abattre des bornes, mais niveau sensations, on s'ennuie vite...
Bonne route quand même, profite bien! V
avatar
Tamak
roule tout le temps
roule tout le temps

Nombre de messages : 2929
Masculin
Age : 46
Localisation : France
Moto : Speed 2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Barbe noire le Jeu 30 Juil 2015 - 14:45

jerome nimo a écrit:Tellement sympa de lire ce type de CR cheers

Profite bien de ton panzer Laughing

Merci beaucoup ! Oui je compte bien l'emmener rouler !

Tamak a écrit:Salut!
Sympa ton CR, merci!
Pour avoir fait quelques milliers de kms avec un trail routier, c'est vrai, c'est des motos sympa pour abattre des bornes, mais niveau sensations, on s'ennuie vite...
Bonne route quand même, profite bien! V

Merci, et de rien Wink

Je pense clairement que je n'aurai pas les mêmes sensations / le même pilotage qu'avec un roadster ou une sportive. Après en plus de la volonté d'avoir un mulet à charger si besoin, j'ai aussi volontairement porté mon choix vers une moto qui ne soit pas un pousse au crime permanent...
avatar
Barbe noire
ca commence...
ca commence...

Nombre de messages : 117
Masculin
Age : 31
Localisation : Grenoble
Moto : Tornado StreetBob 2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Ghigno le Jeu 30 Juil 2015 - 15:50

Merci de partager avec nous tes sensation,bonne route alors!
cheers
avatar
Ghigno
dès que possible, sur la moto
dès que possible, sur la moto

Nombre de messages : 1056
Masculin
Age : 44
Localisation : St.Innocent 73
Moto : Jap jeune

http://sommeliers.forumattivo.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  jerome nimo le Jeu 30 Juil 2015 - 15:51

Au passage, c'est quoi ton GPS ?
Un concurent direct du tomtom rider non ?
avatar
jerome nimo
roule tout le temps
roule tout le temps

Nombre de messages : 3017
Masculin
Age : 25
Localisation : Annecy
Moto : Dayto 955i / 1000 RSV

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Barbe noire le Jeu 30 Juil 2015 - 17:24

jerome nimo a écrit:Au passage, c'est quoi ton GPS ?
Un concurent direct du tomtom rider non ?

Hmmm je ne sais pas trop pour la concurrence, c'est un Garmin Navigator 5 BMW Motorrad. Pour tout te dire, je l'ai pris parce que... BM me l'offrait quasiment, et que c'est un plus pour la revente éventuelle. Il n'est pas présent sur le site (soit il est uniquement fait pour BM, soit, plus probable, c'est un modèle pas tout jeune.

Le gps en lui même est un gps, rien d'exceptionnel. Ce qui est vraiment bien c'est la commande à la molette au guidon, et les infos de la moto. Par exemple, je sais que pendant mon rodage, J'ai roulé en moyenne à 53 km/h, que j'ai consommé 5,5 l /100 km, que j'ai changé 6426 fois de rapports, que j'ai freiné de l'avant 2393 fois, de l'arrière 2795 fois (comme le freinage est réparti, je pense qu'il compte une fois quand je touche l'avant, je pilote à l'arrière comme les anciens mais quand même !).. bon j'arrête c'est chiant, mais c'est cool d'avoir des informations en roulant sur la moto, en position haute.
avatar
Barbe noire
ca commence...
ca commence...

Nombre de messages : 117
Masculin
Age : 31
Localisation : Grenoble
Moto : Tornado StreetBob 2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  jerome nimo le Jeu 30 Juil 2015 - 17:34

Ah ouai What a Face

Pas comparable alors vu qu'il est dédié BMW...
Merci en tout cas Wink
avatar
jerome nimo
roule tout le temps
roule tout le temps

Nombre de messages : 3017
Masculin
Age : 25
Localisation : Annecy
Moto : Dayto 955i / 1000 RSV

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Amaury le Jeu 30 Juil 2015 - 19:06

Super CR bien détaillé, on partage vraiment tes sensations. Tu verras ça revient vite. Pour ma reprise il y a 3 ans j'avais opté pour la même machine que 7 ans auparavant. Changer de type de meule doit demander plus de temps avant de retrouver un bon Feelng, mais sache que si tu avais des vieux démons, ils réapparaîtront vite, on se refait pas lol.
Éclatés toi bien sur ta Gs.
avatar
Amaury
la moto, une passion
la moto, une passion

Nombre de messages : 259
Age : 32
Localisation : Aix les Bains
Moto : La Reine

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  zguratt le Sam 1 Aoû 2015 - 9:03

jerome nimo a écrit:Au passage, c'est quoi ton GPS ?
Un concurent direct du tomtom rider non ?


Hors sujet mais bon

L'équivalent dans le commerce du BMW Navigator 5 environ 699€ (fabriqué par garmin) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] => Garmin Garmin Zumo 590LM environ 642€ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Tomtom rider 400 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

zguratt
ca commence...
ca commence...

Nombre de messages : 19
Masculin
Age : 67
Moto : R1200GS Rally

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR [LONG] de mon rodage !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum